La confiture de pêche blanche, un délice

par Anne-Sophie Pic le 1 octobre 2010

Premiers frimas, quelques beaux fruits encore sur les étals, réalisez la recette de confiture de pêche blanche que faisait ma grand-mère…

LA CONFITURE DE PÊCHE BLANCHE

PRÉPARATION : 15 minutes
REPOS : 1 nuit
CUISSON : 45 à 50 minutes

INGREDIENTS :
pour 4 pots de 250 g environ :
- 8 belles pêches blanches
- 800 g de sucre en poudre
- ¼ de jus de citron jaune

PROGRESSION :
La veille, lavez puis coupez les pêches en deux. Retirez les noyaux puis taillez les en morceaux, vous devez obtenir 1 kg de fruits net. Ajoutez le jus de citron puis le sucre, mélangez puis laissez reposer toute une nuit au frais.

Le lendemain, versez le mélange dans une casserole haute et pas trop large, puis portez à ébullition. Lorsque la confiture commence à bouillir, baissez le feu puis écumez la surface. Laissez cuire à petit bouillon pendant 45 environ. Lorsque la confiture épaissit, déposez une cuillère à café sur une assiette froide pour vérifier la consistance.
Retirez du feu puis remplissez les pots préalablement stérilisés. Fermez le couvercle puis retournez les pots le temps du refroidissement. Réservez.

Vous pouvez également réaliser cette recette avec des abricots, des prunes, des figues…
Il est important de bien avoir 1kg de fruits net pour 800 g de sucre.

Téléchargez la recette de confiture de pèche blanche: La confiture de pêche blanche

9 commentaires

Cette recette tombe bien car je suis en train de faire des confitures de quesches après avoir fait des cofitures d’abricots.Il me reste 2 kg de prunes et je vais suivre votre recette de grand-mère.nous pourrons comparer les pots à la dégustation.Moi,
j’ai suivi la recette de ginette Mathiot,livre que m’ont transmises ma mère et ma grand-mère.
Je suis sûre que la votre est bien meilleure car dans votre recette,il y a plus de fruits que de sucre.
Merci pour la recette
Anne

par mignot le 1 octobre 2010 à 10 h 40 min. Répondre #

Y a t-il un espace où l’on peut demander des conseils sur une recette de vos livres? Car je viens de réaliser le cake moelleux à l’orange délicieux en goût mais il n’a pas du tout gonflé, que n’ai-je pas bien fait? Très cordialement.

par valèrie le 13 octobre 2010 à 10 h 38 min. Répondre #

Chère Madame,
Ne serait-ce parce que votre moule n’est pas adapté? Il faut impérativement un moule à cake assez étroit pour réussir! Dites-m’en plus pour que je vous réponde plus précisément!
Bonne journée
Anne-Sophie

par Anne-Sophie Pic le 15 octobre 2010 à 8 h 27 min. Répondre #

Madame, bonjour. Je suis très heureuse que vous preniez le temps de répondre aux commentaires. Mon moule était un plat en pirex à cake de taille standard mais il est vrai que j’ai diminué les proportions car je pensais que mes enfants n’apprécierai peut être pas le goût de ce dessert et de ce fait je voulais essayer la recette sous un petit volume. J’aurai peut être du battre les oeufs en neige? Très cordialement.

par valèrie le 15 octobre 2010 à 12 h 16 min. Répondre #

Chère Madame,
La pâtisserie est affaire de précision! Tentez à nouveau le cake dans un moule avec les proportions exactes et dites-moi si ça marche!
Bonne soirée
Anne-Sophie Pic

par Anne-Sophie Pic le 15 octobre 2010 à 16 h 55 min. Répondre #

Bonjour Mme Pic,
Excellent recette, simple, bien dosé si l’on considére la perte lors des 45 mn de cuisson sous forme de vapeur d’eau de 200g de liquide, un résultat final de l’ordre de 60% de sucre totaux (c’est la valeur limite recherchée).
Je suis parti de péche possédant un taux moyen de sucre de 15% (mesuré au réfractométre electronique et confirmé avec la version manuelle), la « perte » en eau lors des 45mn de cuisson + maturation d’une nuit (évaporation) a été plutot de l’ordre de 300g j’ai donc terminé avec une préparation vers les 65% de sucre totaux, une valeur convenable pour une confiture.
Je diminuerai le sucre la prochaine fois pour tendre vers 60% de sucres totaux valeur optimale pour une confiture.
En vous remerciant,
Dominique

par zammite le 10 septembre 2012 à 21 h 20 min. Répondre #

Merci pour votre recette.
Mon pêcher croule sous les fruits et ils sont très sucrés (même avec le soleil breton!) j’ai donc mis 500g de sucre pour 1kg de fruits denoyautés. Je n’ai pas d’instrument de mesure mais les papilles me disent que c’est largement assez sucré!
Merci pour la méthode et bonne continuation à vous!

par rabourdin le 22 septembre 2012 à 17 h 10 min. Répondre #

Bonjour Madame,
j’ai un doute, on garde la peau ??? ou faut il peler les pêches.
Merci par avance
Cordialement vôtre

par ARMAND Christiane le 25 septembre 2013 à 16 h 07 min. Répondre #

Bonjour Christiane,
Vous pouvez procéder en gardant la peau ou en pelant les pêches, les deux méthodes donnent une délicieuse confiture !

par Anne-Sophie Pic le 30 septembre 2013 à 13 h 03 min. Répondre #

Laisser un commentaire