Un dessert à l’état naturel, proche du produit brut…

par Anne-Sophie Pic le 2 juin 2014

rhubarbeEn ce moment à la carte de Valence, la rhubarbe, l’amande et le café. Un dessert construit pour magnifier la beauté de la nature. Je fais le lien entre l’amande et la rhubarbe avec un sirop à l’amaretto et au café, dans lequel je poche légèrement la rhubarbe pour qu’elle conserve sa couleur et sa structure de tige. J’ai voulu garder le pétiole car je trouve intéressant de conserver l’aspect premier du produit, cela permet d’appréhender différemment le dessert, avec honnêteté, sans trop de manipulations qui, à force, finissent par le dénaturer un peu. Tout dans ce dessert est pensé pour sublimer la rhubarbe, pour rester au plus près de ce produit que j’aime travailler entre amertume et acidité.

 

2 commentaires

l’amaretto cela doit donner un bon gout a la rhubarbe ainsi que le café et l’amande et avec cette belle présentation cela ne peut faire que le délice de nos papilles

par Constance Pressoirs le 2 juin 2014 à 17 h 53 min. Répondre #

ouah…. c’est du grand art…

par leboucher le 3 juin 2014 à 10 h 47 min. Répondre #

Laisser un commentaire