Trois menus, trois parfums…

par Anne-Sophie Pic le 20 septembre 2012

… pour la première carte de La Dame de Pic à Paris.  Car un plat se regarde, se hume, se goûte, se déguste. Partant de cette émotion qui convoque tous les sens, j’ai eu envie de créer des parfums qui raconteraient d’abord l’émotion sur le plan olfactif. Sentir trois parfums, trois histoires, trois menus. Puis choisir. Choisir celui qui rappelle un souvenir, celui qui sent l’enfance, celui qui dérange presque, surprend.

Vanille Ambrée concentre la puissance d’évocation d’un menu qui mêle la verdeur des saveurs du potager – la tomate, le petit pois, le romarin, la feuille de figuier – à la rondeur de la vanille et du galanga, à la vivacité de la réglisse, la suavité du fruit de la passion ou du miel.

Iode et fleurs met au menu le thé matcha, l’huître, la sardine et le couteau qui s’enrichissent des saveurs tempérées du chou-fleur, de l’épinard et du poireau, et sont éclairés de jasmin, fleur d’oranger, réglisse et violette.

Sous-bois épices multiplie les effets de textures et les accords surprenants. Côté menu, des notes fumées comme celle du chèvre, des promenades en forêt avec les champignons, les haricots, les baies de genièvre, le romarin, des saveurs rondes et rassurantes comme la fève tonka, la feuille de cannelle, le miel, la pomme, et des épices dont la puissance est convoquée avec le café Bourbon pointu notamment.

Un commentaire

Bravo pour cette créativité. Bonne chance certes inutile car on est dans le talent, reconnu, heureusement.
J’ai un bon nez et j’aimerais sentir ses arômes et goûter leur déclinaison…

par le salon sous la vigne le 29 septembre 2012 à 20 h 41 min. Répondre #

Laisser un commentaire