La délicate acidité du pamplemousse confit

par Anne-Sophie Pic le 21 janvier 2011

J’aime introduire l’acidité tempérée d’un agrume dans les plats pour leur donner un éclat de lumière, créer la surprise en bouche. Mon pamplemousse confit, véritable boule translucide lumineuse, s’utilise pour les préparations sucrées et salées comme un condiment, idéal notamment avec les gibiers… Vous pouvez également glisser quelques fines lamelles dans une compote de fruits, un gâteau…
Le principe est simple, il faut choisir quatre fruits non traités, les faire cuire dans l’eau froide pendant 10 minutes puis les couper en 2 avant de les pocher dans un sirop bouillant pendant 30 minutes. Ensuite, on les place 24 heures au réfrigérateur.
Le lendemain, filtrez le sirop de cuisson des pamplemousses puis versez-le dans une casserole avec 500 g de sucre. Portez à ébullition puis versez sur les pamplemousses. Conservez à nouveau 24 h au frais.
Le jour suivant, répétez exactement les opérations de la veille, puis répétez toutes ces opérations, dans l’ordre, encore 2 fois, soit au total 4 fois en tout pour réussir la recette.
Vous pouvez réaliser le même confisage avec des mandarines, des oranges…

4 commentaires

Pour l’avoir souvent confit, je dois dire que Oui, effectivement le pamplemousse s’y apprete vraiment bien avec cette méthode. Vous avez raison: En accompagnement de gibier, c’est un marriage de saveurs interessant.
PS: Madame Pic, bienvenue à Montréal vu que bientot que vous allez participer au Festival de Montréal en lumière. Vous serez bien accompagné: le Chef Laprise du restaurant Toque! est un monument de notre haute gastronomie Montréalaise.

par S Lloyd le 22 janvier 2011 à 18 h 24 min. Répondre #

J’avais tenté la clémentine confite, mais du coup le pamplemousse me tenterait bien. Bien cordialement

par Véb le 3 mars 2011 à 14 h 06 min. Répondre #

Bonjour,
Donc si je comprends bien, chaque jour, je rajoute 500 g de sucre et je laisse les pamplemousse dans le sirop jusqu’au jour suivant ?

par Cricri le 7 février 2014 à 19 h 10 min. Répondre #

Répétez l’ensemble des opérations : récupération et filtrage du sirop de cuisson, ajout du sucre, ébullition, ajout du sirop sur les agrumes, refroidissement et repos de 24h

par Anne-Sophie Pic le 10 février 2014 à 18 h 22 min. Répondre #

Laisser un commentaire