Des saveurs et des souvenirs réinventés…

par Anne-Sophie Pic le 16 juillet 2013

Des saveurs et des souvenirs réinventésL’enfance tient une grande place dans ma cuisine, si bien qu’il n’est pas rare qu’une saveur ressurgie de mes jeunes années éclaire la création d’un plat. Il faut dire que la cuisine possède une telle puissance évocatrice, je n’ose citer la madeleine de Proust en exemple et pourtant, c’est tout à fait de cela qu’il s’agit. Je pense à ces desserts très simples, à base de blancs d’œufs montés en neige, les îles flottantes que confectionnaient nos mères, nos grands-mères et dont la seule vue nous transportait ; les meringues croquantes achetées chez le pâtissier et puis ces fameuses guimauves, fondantes et légères…  Des plaisirs d’enfants que l’on se remémore avec un ravissement mêlé d’étonnement face à une telle intensité. Je crois que tous les cuisiniers cherchent à retrouver la promesse de bonheur que nous ressentions, enfants, devant nos mets préférés.  Une recherche dans laquelle je vous invite à me suivre cet été, à travers des saveurs et des souvenirs réinventés. Rendez-vous demain pour notre première destination… la crème anglaise !

2 commentaires

Bonjour Anne-Sophie,

J’ai eu l’occasion il y a presque 10 ans de dîner à La Maison Pic de Valence (je vis en Polynésie, c’est un peu loin pour être fidèle à votre cuisine même si ce n’est pas l’envie qui me manque), il me semblait que vous en deveniez le Chef si mes souvenirs sont bons…Ce qui est certain c’est que tous les plats du menu étaient divinement exquis. En voyant votre parcours jusqu’à maintenant, j’ai tenu à vous féliciter pour tout ce que vous avez accompli et entre autres d’être devenue grand chef 3*, 1ère femme en France à obtenir ce prix.
C’est formidable de pouvoir vous écrire, quelque part le voyage ne s’arrête jamais avec vous. Merci pour votre générosité.

par Faimano le 25 juillet 2013 à 9 h 44 min. Répondre #

Merci à vous pour ce témoignage d’amitié depuis la Polynésie, cela me touche beaucoup !

par Anne-Sophie Pic le 25 juillet 2013 à 11 h 16 min. Répondre #

Laisser un commentaire